Skip navigation

Tag Archives: réforme

C’est un fait, la médecine m’attire. Ce métier a ce petit quelque chose d’incroyable qui me passione. Quoi de plus beau que de sauver des enfants, femmes, hommes et personnes âgées ? Depuis petit je souhaite être chirurgien cardiaque, pourquoi me direz-vous ? Peut-être que déjas à cet âge là j’avais une ambition démesurée et que je visais la plus haute marche.

Aujourd’hui j’ai eu la chance de rencontrer un medecin qui même si elle m’a répété ce que je savais déjàs depuis longtemps, m’a informé aussi sur la nouvelle réforme sur la santé qui devrait être mise en place en septembre 2009.

Cette réforme consiste à :

_ La mise en place d’un tronc commun de spécialisations dès la premiere année qui sera constitué de Médecine, Odonthologie, Pharmacie qui prend la place de kinésithérapeute et Sage femme.

_ L’application du système L.M.D (licence, master, doctorat). La licence se déroulera sur 7 ans ce qui constitue l’essentiel de la médecine, le master quant à lui sera dédié à la recherche et arrive finalement le doctorat qui lui sera vraiment pour la grande recherche ça peut aller jusqu’à 15 ans après le bac.

_ Troisième changement essentiel, la dissolution des Écuries qui consistaient à mettre à disposition aux étudiant en première année des médecins qui les aidaient pour l’obtention de leur concours cependant cette solution est excessivement chère. L’état a donc décidé de mettre a disposition aux étudiants un mentor qui viendrait donc remplacer ce système d’Écuries.

_ Dernier changement un examen en décembre dès la première année viendra évaluer le niveau des étudiants : moins de 7/20 et vous pouvez rentrer chez vous, entre 7/20 et 10/20 et on vous laisse continuer jusqu’en mai avec l’autorisation de passer l’ultime concour et même de redoubler mais bien sur avec beaucoup de prudence car à ce niveau il clairement préférable de se réorienter vers infirmier, pharmacie pour ne citer qu’eux. Finalement si vous avez plus de 10/20 à cet examen alors tant mieu.

Tout cela annonce de bonne chose pour l’avenir de la médecine si le système est bien appliqué.

Miko